Sudoku/Sudolettres

 
 

Origines du Sudoku

Présentation

La grille de jeu est un carré de neuf cases de côté, subdivisé en autant de carrés identiques, appelés régions. La règle du jeu est simple : chaque ligne, colonne et région ne doit contenir qu'une seule fois tous les chiffres de un à neuf. Formulé autrement, chacun de ces ensembles doit contenir tous les chiffres de un à neuf.



Les chiffres ne sont utilisés que par convention, les relations arithmétiques entre eux ne servant pas. N'importe quel ensemble de signes distincts : lettre, forme, couleur, … peut être utilisé sans changer les règles du jeu. Dell Magazine, le premier à publier des grilles, a utilisé des chiffres dans ses publications. Par contre, Scramblets, de Penny Press, et Sudoku Word, de Knight Features Syndicate, utilisent tous les deux des lettres.

L'intérêt du jeu réside dans la simplicité de ses règles, et dans la complexité de ses solutions. Les grilles publiées ont souvent un niveau de difficulté indicatif. L'éditeur peut aussi indiquer un temps de résolution probable. Quoique en général, les grilles contenant le plus de chiffres préremplis fussent les plus simples, l'inverse n'est pas systématiquement vrai. La véritable difficulté du jeu réside plutôt dans la difficulté à trouver la suite exacte de chiffres à ajouter.

Ce jeu a déjà inspiré plusieurs versions électroniques qui apportent un intérêt différent à la résolution des grilles de sudoku. Sa forme en grille et son utilisation ludique le rapprochent d'autres casse-tête publiés dans les journaux, tels les mots croisés et les problèmes d'échecs.

Des professeurs recommandent la pratique du sudoku comme un entraînement aux raisonnements logiques. Le niveau de difficulté peut dans ce cas être adapté au public.

Des grilles sont publiées dans des journaux, mais peuvent aussi être générées par ordinateur.

Étymologie

Le nom sudoku est né de l'abréviation de la règle du jeu japonaise « Sūji wa dokushin ni kagiru », signifiant « il ne peut y avoir qu'un seul et unique chiffre » (par case et par ligne). Cette abréviation associe les caractères Sū chiffre et Doku unique. Ce nom est une marque déposée au Japon de l'éditeur Nikoli Corporation Ltd.. en français, il est couramment employé avec une prononciation francisée, c'est-à-dire en ignorant la voyelle longue présente sur le premier « u » et en modifiant légèrement le timbre des voyelles « u » : [sudoku]. Au Japon, Nikoli est toujours propriétaire du nom sudoku ; ses concurrents utilisent donc un autre nom : ils peuvent référer au jeu par le nom américain original « Number Place » (anglais : Place Numérale), ou encore par le mot « Nampure », étant plus court. Quelques éditeurs non-japonais orthographient le titre « Su Doku ».

Sources Wikipedia

 Page Suivante